NOUVELLES

JO-2014 - Patinage de vitesse: Michel Mulder sacré sur 500 m, les Pays-Bas écrasent tout

10/02/2014 11:53 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

Le Néerlandais Michel Mulder a été sacré champion olympique du 500 m, l'épreuve-phare du patinage de vitesse, lundi, et monte sur la plus haute marche d'un podium 100% néerlandais, pour la deuxième fois des Jeux de Sotchi.

Avec un temps cumulé de 69 sec 31/100 sur la glace de l'Adler Arena, il devance deux autres Néerlandais, Jan Smeekens, 2e (69.32), et son frère jumeau Ronald Mulder, 3e (69.46) et offre aux Pays-Bas, leur troisième titre des Jeux et deuxième triplé après celui réalisé sur le 5000 m messieurs.

Mais surtout, ce podium "oranje" consacre un peu plus les Pays-Bas comme la nation du patinage de vitesse avec sept médailles sur neuf possibles depuis le débuts des JO.

Les Néerlandais ont anéanti la concurrence asiatique. Mo Tae-bum, champion olympique du 500 m à Vancouver et double champion du monde de la distance, termine au pied du podium, 4e. Les Japonais Joji Kato, en bronze aux JO-2010 finit 5e, devant son compatriote Keiichiro Nagashima, vice-champion olympique à Vancouver, 6e.

Si Michel Mulder, double champion du monde de sprint en titre (deux 500 m et deux 1000 m disputés sur un week-end), était attendu comme un prétendant, son jumeau Ronald et Smeekens sont des surprises à ce niveau-là.

Ronald, qui n'avait encore jamais remporté de médaille dans un rendez-vous majeur, a battu le record de la longue piste de Sotchi avec une deuxième manche en 34 sec 50/100e.

Les jumeaux Mulder deviennent la deuxième paire à monter sur un podium olympique d'hiver après les skieurs alpins américains Phil et Steven Mahre en 1984.

De son côté, Smeekens arrivait en forme après son bronze lors des Mondiaux-2013, et avait déjà posé une option sur le podium en réussissant le meilleur temps de la première manche (34.59).

mam/jr

PLUS:hp