NOUVELLES

Cols blancs et Québec : le report des négociations accepté

10/02/2014 08:05 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

Les négociations entre les cols blancs et la ville de Québec sont officiellement suspendues par la conciliatrice. La rencontre de mardi est annulée.

Le syndicat a claqué la porte il y a deux semaines. Il demandait que les négociations soient reportées, le temps que la ministre du Travail, Agnès Maltais, présente son projet de loi sur les déficits des caisses de retraite.

La conciliatrice, Mélanie Hillinger accepte l'argument.

C'est le premier syndicat à brandir cet argument. Reste maintenant à savoir si les autres groupes à la ville aussi en négociation pourraient être tentés de faire de même.

Lundi, le maire Labeaume invitait les syndicats à rester aux tables malgré les divergences. « On demande à tout le monde de rester à la table. Il n'y a aucune raison pour rester en dehors des tables (des négociations) », a dit le maire lundi.

PLUS:rc