NOUVELLES

Charles Hamelin entreprend les Jeux de Sotchi avec une médaille d'or

10/02/2014 05:27 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - Le Québécois Charles Hamelin est en mission aux Jeux olympiques de Sotchi et il l'a entreprise de la plus belle façon qui soit en raflant la médaille d'or de la première épreuve auquel il a participé, le 1500 mètres.

Mais pour le chef de file de l'équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste, ce n'est qu'un début. Il lui reste trois autres épreuves à disputer à Sotchi et il peut aspirer au podium dans chacune.

«Je passe par toute la gamme des émotions. C'est sûr que je veux remonter sur le podium, a avoué Hamelin, double médaillé d'or olympique à Vancouver en 2010. Mais le patinage de vitesse sur courte piste n'est pas un sport facile.»

Lundi, il s'est imposé en deux minutes 14,985 secondes pour devancer le Chinois Tianyu Han et le Russe Victor An.

À Vancouver, Hamelin s'était contenté du 7e rang au 1500 mètres.

«Ce n'est pas la distance où je suis le plus à l'aise, mais j'ai eu un très bon départ et, par la suite, j'ai réussi à garder le contrôle de la course. J'espère être aussi solide pour le reste de la semaine.

«Vancouver a été une déception et je voulais revenir en force ici. J'ai beaucoup travaillé pour y arriver.»

Quand Hamelin a entrepris le dernier tour de piste en tête, sa copine et coéquipière Marianne St-Gelais a bondi de son siège, a couru vers la patinoire où, une fois la victoire acquise, elle l'a enlacé et embrassé, un peu comme à Vancouver après sa victoire au 500 mètres.

Cette troisième médaille d'or olympique de Hamelin lui permet d'égaler le record canadien détenu conjointement par Marc Gagnon et par les hockeyeuses Hayley Wickenheiser, Becky Kellar, Jayna Hefford et Jennifer Botterill.

Il s'agit aussi pour lui d'une quatrième médaille olympique puisqu'il avait contribué à la médaille d'argent du relais canadien aux Jeux de Turin, en 2006. Il pourrait donc surpasser ses ex-coéquipiers Marc Gagnon et François-Louis Tremblay — quintuples médaillés olympiques — puisqu'il lui reste trois autres épreuves à disputer à Sotchi.

Gagnon était le seul Canadien, avant Hamelin, à avoir remporté une médaille aux 1500 mètres aux Jeux olympiques, le bronze à Salt Lake City en 2002.

Hamelin s'est révélé presque imbattable cette saison avec six victoires sur le circuit de la Coupe du monde.

Francois Hamelin, le frère de Charles, et Michael Gilday, de Yellowknife, n'ont pas accédé à la finale. Gilday a été disqualifié en demi-finales et Hamelin a terminé deuxième de la finale B.

Dans les préliminaires du 500 mètres, Marianne St-Gelais, de Saint-Felicien, Jessica Hewitt, de Kamloops, C.-B., et Valérie Maltais, de La Baie, ont franchi avec succès les préliminaires.

St-Gelais, Hewitt, Maltais et Marie-Ève Drolet, de Chicoutimi, ont également franchi la première étape au relais 3000 mètres et prendront part à la grande finale, le 18 février.

PLUS:pc