NOUVELLES

Benoît XVI au contestataire Küng: "grande identité de vues" avec François

10/02/2014 05:38 EST | Actualisé 12/04/2014 05:12 EDT

Le pape émérite Benoît XVI a écrit fin janvier une lettre au théologien contestataire catholique suisse Hans Küng, faisant part de sa "grande identité de vues" et de son "amitié de coeur" avec François, a rapporté lundi Küng au quotidien italien La Repubblica.

L'ancien collègue de Joseph Ratzinger à l'Université de Tübingen, devenu un de ses plus virulents critiques ces dernières années, a révélé avoir reçu cette lettre datée du 24 janvier dont l'expéditeur était le "Pontifex emeritus Benedictus XVI". "Le pape émérite m'a écrit, à moi éternel rebelle, une missive affectueuse dans lequel il s'engage à soutenir François, en espérant dans son succès".

Hans Küng a cité deux phrases de cette lettre: "Je suis reconnaissant de pouvoir être lié par une grande identité de vues et une amitié de coeur au pape François", y écrit l'ancien pape allemand, quelques semaines avant l'anniversaire de l'annonce de sa renonciation, le 11 février 2013.

"Aujourd'hui je vois comme mon unique et ultime devoir de soutenir son pontificat dans la prière", ajoute Ratzinger.

Hans Küng souligne que "ces paroles sont très belles" et que "ce choix de soutien du pape émérite Benoît" le "convainc".

Hans Küng avait été longuement reçu par Benoît XVI au début de son pontificat, ce qui était apparu alors comme des prémisses d'une possible réconciliation entre progressistes et conservateurs.

Mais, peu après, à mesure que se développaient des polémiques autour du pontificat --de celle de Ratisbonne sur l'islam à l'affaire Williamson sur la levée de l'excommunication d'un évêque intégriste mettant en cause l'Holocauste, Hans Küng, dont les thèses avaient été sanctionnées jadis par Joseph Ratzinger quand il était gardien du dogme catholique, était devenu la voix la plus critique au sein de l'Eglise européenne contre Benoît XVI.

jlv/fka/ros

PLUS:hp