NOUVELLES

Actes de vandalisme anti-palestinien à Jérusalem-Est

10/02/2014 04:48 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

Des dizaines de voitures appartenant à des Palestiniens ont été endommagées lundi par des extrémistes juifs présumés, qui ont inscrit des slogans anti-arabes dans un quartier de Jérusalem-Est occupé et annexé par Israël, selon la police et un correspondant de l'AFP.

Les pneus des voitures ont été crevés à Beit Hanina et des graffitis en hébreu ont été inscrits.

Selon la police, 34 véhicules ont été vandalisés, mais un correspondant de l'AFP a dénombré 45 voitures aux pneus crevés.

Des résidents de Beit Hanina ont attribué ces actes à des extrémistes juifs.

Des colons extrémistes ainsi que des activistes d'extrême droite se livrent, sous l'appellation du "Prix à payer", à des agressions visant des villageois palestiniens ou arabes israéliens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, des militants pacifistes israéliens, voire l'armée, en réaction à des décisions gouvernementales qu'ils jugent hostiles à leurs intérêts ou des actes attribués à des Palestiniens.

Les auteurs de ces agressions sont rarement appréhendés, et encore moins condamnés.

pho-jjm/hj/sw

PLUS:hp