NOUVELLES

Tunisie: le suspect du meurtre de Mohammed Brahmi est arrêté lors d'un raid

09/02/2014 09:43 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

TUNIS, Tunisie - Le gouvernement tunisien a annoncé que le suspect lié à l'assassinat d'un politicien de l'opposition, le 25 juillet dernier, faisait partie d'un groupe de quatre hommes arrêtés au cours de la nuit lors d'une opération antiterroriste.

La déclaration dominicale du ministère de l'Intérieur décrit les hommes comme de «dangereux terroristes» et a identifié l'un d'un comme étant Ahmed Melki, connu sous le nom du «Somalien» recherché en lien avec l'assassinat de Mohammed Brahmi, un parlementaire de gauche dont le meurtre, l'été dernier, a déclenché une crise politique.

L'un des suspects aurait été grièvement blessé après avoir été atteint d'une balle au visage. Trois policiers ont été blessés lors de l'intervention armée.

La semaine dernière, les forces tunisiennes ont donné l'assaut au domicile d'un suspect dans l'affaire du meurtre, en février 2013, d'un autre politicien de gauche, Chokri Belaid. Les sept militants se trouvant dans la maison avaient tous été tués.

La Tunisie lutte contre des extrémistes liés à al-Qaïda depuis sa révolution de 2011.

PLUS:pc