NOUVELLES

Terrorisme: le procès d'un ex-participant de Canadian Idol débutera lundi

09/02/2014 05:39 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Le procès d'un ancien participant à l'émission «Canadian Idol» s'ouvrira lundi en lien avec des accusations de terrorisme, plus de trois ans après son arrestation.

Khurram Syed Sher, un pathologiste de London, en Ontario, comparaîtra devant un juge dans une salle d'audience à Ottawa.

Sher, 31 ans, est accusé de complot en vue de faciliter des activités terroristes. Les noms de deux autres hommes, eux aussi accusés dans cette affaire et dont le procès doit avoir lieu en avril, ne peuvent être mentionnés en raison d'une récente ordonnance de non-publication.

La police avait saisi, à la suite de leurs arrestations hautement médiatisées, des livres, des vidéos et des manuels sur le terrorisme de même que des circuits électroniques qui auraient été fabriqués pour faire exploser des bombes artisanales à distance.

Trois autres hommes, qui vivraient quant à eux à l'étranger, sont aussi cités dans le procès en tant que comploteurs non accusés.

Selon la police, le complot aurait impliqué la participation d'individus à Ottawa, en Afghanistan, à Dubaï, en Iran et au Pakistan. Un haut représentant de la Gendarmerie royale du Canada avait déclaré à l'époque que l'attentat n'aurait pas eu lieu avant des mois mais que les comploteurs avaient amorcé la phase préparatoire.

Le procès de Sher, un diplômé de l'université McGill, devrait s'échelonner sur quatre semaines. L'homme qui a été libéré sous caution travaillait comme pathologiste dans un hôpital de St. Thomas, au sud de London.

PLUS:pc