NOUVELLES

Syrie : nouvelle tentative d'évacuation des civils à Homs

09/02/2014 08:55 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

C'est la course contre la montre en Syrie où l'ONU et le Croissant rouge tentent une nouvelle fois d'évacuer des civils piégés à Homs. Quelque  600 personnes ont déjà été évacuées, selon la télévision d'État. La trêve entre l'armée et les rebelles en est à son troisième et dernier jour et les tirs essuyés samedi par un convoi humanitaire laissent craindre le pire.

Les rebelles et le gouvernement se renvoient la responsabilité de ces attaques.

Le gouverneur de Homs, Talal al-Barazi, a indiqué que les efforts se poursuivaient pour faire évacuer dimanche les civils notamment dans la Vieille Ville.

Ces tentatives d'évacuation ont lieu à quelques heures d'un deuxième round de pourparlers entre le gouvernement syrien et les rebelles sous l'égide des Nations unies à Genève.

Le premier round entamé voilà dix jours n'a pas permis d'aboutir à un règlement.

Les deux parties campent sur leurs positions. Le gouvernement exclut toute discussion sur le départ de Bachar Al-Assad et insiste pour parler d'abord du « terrorisme », en désignant la rébellion, alors que l'opposition fait de la question de la transition politique sans le président Al-Assad son cheval de bataille.

Les violences se poursuivent

La situation demeure tendue ailleurs dans le pays. Selon des militants de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui affirme s'appuyer sur un réseau d'informateurs au sein des forces gouvernementales et parmi les rebelles, des avions de guerre du gouvernement ont largué des barils explosifs sur la ville d'Alep dans le nord du pays tuant au moins 11 personnes. Les violences ont également fait près de 300 morts samedi, indique l'ONG.

Le conflit syrien a fait plus de 136 000 morts en près de trois ans selon l'OSDH.

 

PLUS:rc