NOUVELLES

Spencer O'Brien termine au 12e et dernier rang en slopestyle féminin

09/02/2014 02:38 EST | Actualisé 10/04/2014 05:12 EDT

KRASNAÏA POLIANA, Russie - Spencer O'Brien était tellement désappointée qu'elle n'a pu retenir ses larmes.

La championne du monde en surf des neiges quittera Sotchi les mains vides après avoir terminé 12e de l'épreuve de slopestyle féminin aux Jeux olympiques.

La Britanno-colombienne a connu une première manche difficile, récoltant seulement 30 points. Elle a fait à peine mieux à sa deuxième sortie sur la piste, inscrivant une note de 35.0.

«Désolé, je suis vraiment déçue en ce moment, a déclaré O'Brien, émue devant les journalistes. J'ai eu une année vraiment difficile après avoir subi quelques blessures. J'étais vraiment contente de la façon dont je me comportais sur la piste ici. J'étais vraiment excitée de faire partie de l'équipe canadienne.»

Les attentes étaient élevées au sein de l'équipe canadienne de slopestyle. Le Saskatchewanais Mark McMorris a fini par gagner la seule médaille de l'équipe — une médaille de bronze. Maxence Parrot et Sébastien Toutant constituaient également des espoirs de médaille mais ils ont respectivement terminé cinquième et neuvième.

Les attentes de O'Brien étaient aussi grandes, surtout après la performance de McMorris, samedi.

«Après avoir vu Mark hier, j'étais vraiment stimulée d'essayer de remporter une médaille, a-t-elle poursuivi. J'ai fait de mon mieux mais ça n'a pas fonctionné aujourd'hui. Je suis donc vraiment déçue et triste d'avoir laissé tomber le Canada.»

L'entraîneur canadien Leo Addington a souligné que la marge d'erreur est minime en slopestyle, une discipline qui fait ses débuts aux Jeux olympiques.

«C'est difficile, a-t-il précisé. Une seule petite erreur et vous n'êtes plus dans le coup, surtout à ce niveau de compétition. Vous ne pouvez vous permettre une erreur.»

L'Américaine Jamie Anderson a remporté l'or avec une impressionnante deuxième manche qui lui a valu 95,25 points. Samedi, lors du volet masculin, son compatriote Sage Kotsenburg avait glané la première médaille d'or de l'histoire de cette discipline.

La Finlandaise Enni Rukajarvi a terminé en deuxième place (92,50) devant la Britannique Jenny Jones (87,25).

O'Brien était la seule Canadienne inscrite à la finale, après que sa compatriote Jenna Blasman eut subi l'élimination en demi-finale dimanche matin.

Blasman, une Ontarienne âgée de 20 ans, avait dû se contenter d'un score de 32,25 lors de sa première descente, et d'une note de seulement de 10,50 à sa seconde tentative sur la piste. L'athlète de Kitchener avait terminé la ronde demi-finale en 11e position parmi les 12 participantes, à plus de 46 points de la quatrième place.

En comparaison, Blasman avait mérité une note de 60,25 lors des qualifications, jeudi.

PLUS:pc