NOUVELLES

Les référendums emblématiques de ces dernières années en Suisse

09/02/2014 02:47 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

Le système de démocratie semi-directe suisse a souvent apporté ces dernières années des surprises, comme dimanche avec l'adoption sur le fil de rasoir d'une initiative populaire limitant l'immigration.

Selon ce système, les citoyens peuvent demander un vote sur un texte qu'ils ont élaboré, à condition d'obtenir au moins 100.000 signatures d'électeurs la soutenant. Les initiatives doivent être approuvées par la majorité du peuple mais aussi par la majorité des cantons.

- 9 février 2014: Les Suisses disent "oui" à 50,3% à une limitation de "l'immigration de masse", notamment européenne, et à la réintroduction de quotas. Le référendum organisé à l'initiative du parti UDC (droite populiste) obtient la double majorité requise, celle des cantons et celle des électeurs.

En février 2009, les Suisses avaient au contraire plébiscité à près de 60% la reconduction et l'extension des accords sur la libre circulation des travailleurs avec l'UE, un résultat inattendu accueilli avec soulagement à Berne comme à Bruxelles.

- 3 mars 2013: Quelque 68% des votants adoptent l'initiative Minder, du nom de l'homme d'affaires à l'origine de la "votation" prévoyant d'interdire les parachutes dorés des patrons des sociétés suisses cotées en bourse en Suisse ou à l'étranger.

Huit mois plus tard, 65,3% des Suisses, soit 2 sur 3, disent "non" à un texte sur la limitation des gros salaires, combattu par le gouvernement et les milieux économiques.

- 11 mars 2012: Les Suisses disent non à une initiative des syndicats demandant six semaines de congés payés contre quatre actuellement, et acceptent en revanche, malgré la farouche opposition du gouvernement, du parlement et des cantons touristiques, une initiative plafonnant à 20% la part des résidences secondaires dans chaque commune. Par ailleurs, les Genevois se prononcent en faveur d'un encadrement plus strict du droit de manifester et à Zurich, le peuple approuve largement la création de box pour les prostituées.

- 13 fév 2011: L'initiative de la gauche et d'organisations pacifistes et féministes, visant à interdire aux Suisses de conserver leur arme à la maison en dehors des périodes de service militaire, est rejetée par 56,3% des votants et par la majorité des cantons (20 sur 26). Le projet qui voulait mettre fin à une tradition existant depuis 1874, a donné lieu à de vifs débats.

- 29 nov 2009: Les Suisses créent la surprise en adoptant à une majorité écrasante de 57,5%, une proposition interdisant la construction de nouveaux minarets. L'interdiction, soutenue par l'UDC, provoque une levée de boucliers et de condamnations à l'étranger.

fm/pjt/bir

PLUS:hp