NOUVELLES

L'Allemagne veut améliorer les retraites des Juifs ayant travaillé dans des ghettos (presse)

09/02/2014 08:23 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

La ministre allemande du Travail souhaite améliorer la loi encadrant les retraites accordées aux milliers de Juifs ayant travaillé volontairement dans des ghettos durant la période nazie, écrit le magazine Spiegel daté de lundi.

Jörg Asmussen, ancien membre du directoire de la Banque centrale européenne devenu secrétaire d'Etat rattaché à la ministre du Travail Andrea Nahles, a soumis une proposition en ce sens à une délégation israélienne présente à Berlin il y a deux semaines, selon le Spiegel.

Depuis 2002, une loi allemande donne des droits à la retraite aux Juifs ayant travaillé dans des ghettos à cette période, mais seulement si c'était "de leur propre volonté" et "contre une rémunération". Ceci exclut tous ceux qui y ont effectué un travail forcé, lequel a fait l'objet d'une indemnisation séparée.

Jusqu'à présent, les milliers de personnes concernées touchent une retraite rétroactivement à partir de 1997. Toutefois, celles s'étant manifestées après cette date n'ont droit qu'à une rétroactivité de 4 ans de leur pension. C'est ce qu'entend modifier la ministre social-démocrate en présentant un projet de loi avant des consultations gouvernementales germano-israéliennes fin février, souligne le magazine.

D'après des données du gouvernement israélien citées par le Spiegel, cette modification représenterait en moyenne 15.000 euros par tête pour les quelque 13.000 personnes concernées vivant en Israël.

esp/fw

PLUS:hp