NOUVELLES

JO-2014/Artistique - La Russie, Plushenko et Poutine couverts d'or

09/02/2014 02:14 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

La Russie, portée par le tsar Evgueni Plushenko, a accroché dimanche sa première médaille d'or des Jeux qu'elle organise à Sotchi, en s'imposant lors de la nouvelle épreuve par équipes de patinage artistique devant son président Vladimir Poutine.

Champion olympique en individuel en 2006, Plushenko s'est offert sa 4e médaille olympique (avec l'argent en 2002 et 2010), pour égaler le record historique du Suédois Gillis Grafstroem (3 en or en 1920, 1924, 1928 et 1 en argent en 1932).

La Russie est devenue la première nation championne olympique de l'épreuve collective, qui fait son entrée à Sotchi, avec 75 points devant le Canada (65 pts) et les Etats-Unis (60 pts). Elle a terminé première dans 5 des 8 programmes de l'épreuve.

Les Russes ont d'ores et déjà lavé l'affront des JO-2010, d'où ils étaient revenus sans titre.

A 31 ans et pour son deuxième retour sur le devant de la scène, l'idole de toute la Russie, Plushenko a mis le feu dans un Iceberg, qui n'avait toujours pas fait le plein même si pour ce 3e jour des épreuves de patinage artistique il n'y avait plus que quelques centaines de sièges vides sur les 12.000 à disposition.

"C'est la première médaille de la Russie sur ces Jeux, s'est réjoui Plushenko. J'adore être le premier et j'adorerais avoir encore plus de médailles. J'ai patiné pour tous ceux que j'aime, ma femme, mes fils, mon entraîneur".

Plushenko, coaché depuis toujours par Alexei Mishkin, s'est imposé dimanche avec son programme libre, tout modestement intitulé "The best of Plushenko" (168,20).

Une jeune prodige de 15 ans

Tous les murs de la patinoire ont tremblé sous l'impulsion des cris et de l'hystérie collective déchaînée par le maître de la glace. Même s'il est loin de l'excellence de ses jeunes années, il a tenu son rang mais s'est plaint d'avoir souffert du dos, pour lequel il a été opéré.

La star a été soutenue par son premier fan, le président Poutine, qui avait troqué le veston pour une tenue plus décontractée, un jogging rouge vif façon +Russia+.

Le chef d'Etat est venu attendre les athlètes en bord de piste après la remise des médailles et a longtemps conversé avec Plushenko mais aussi avec une toute jeune prodige, Julia Lipnitskaia.

L'adolescente a glané à 15 ans sa première médaille d'or olympique, sans trembler malgré l'énorme pression sur ses frêles épaules.

Pour ses premiers Jeux, la championne d'Europe 2014 a fait forte impression sur la glace par sa grâce mais aussi par son mental.

"Je ne sais pas comment exprimer ce que je ressens ! Je suis vraiment heureuse de ce que j'ai fait pour aider l'équipe à décrocher l'or pour la Russie", a dit cette jeune fille à peine sortie de l'enfance, qui a été la meilleure sur le programme libre (141,51 pts).

Le patinage artistique se poursuit avec les épreuves individuelles qui débutent mardi par le programme court couples.

sc/el

PLUS:hp