NOUVELLES

JO-2014 - Patinage de vitesse: Wust reprend son bien, la Russie ouvre son palmarès

09/02/2014 08:43 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

La Néerlandaise Irene Wust a remporté dimanche pour la deuxième fois de sa carrière le titre de championne olympique du 3000 m, épreuve de patinage de vitesse qui a permis à la Russie de décrocher sa première médaille des JO-2014.

Wust s'est imposée avec un chrono de 4 min 00 sec 34/100e, pour devancer la Tchèque Martina Sablikova, 2e à 1 sec 61/100e, et la Russe Olga Graf, 3e à 3 sec 13/100e.

La Néerlandaise de 27 ans récupère la couronne que Sablikova lui avait dérobé en 2010 et offre aux Pays-Bas sa deuxième médaille d'or et sa quatrième médaille des Jeux de Sotchi après le podium entièrement "oranje" samedi sur 5000 m messieurs.

Wust compte désormais à son palmarès, en plus de ses neuf titres mondiaux, trois titres olympiques (3000 m en 2006 et 2014, 1500 m en 2010) et n'a sans doute pas terminé sa moisson à Sotchi, puisqu'elle sera alignée sur 1500, 5000 m et en poursuite par équipes.

Son duel avec Sablikova, spécialiste des longues distances, sur 5000 m le 19 février s'annonce palpitant.

L'Adler Arena a été le théâtre de la première médaille russe des ces Jeux grâce à Olga Graf qui n'était jamais montée, à 30 ans, sur un podium d'un grand rendez-vous international.

Graf a privé pour 1 sec 79/100e l'Allemande Claudia Pechstein d'une médaille et d'une singulière revanche.

La Berlinoise qui aura 42 ans fin février a terminé à la 4e place et a manqué de peu la 10e médaille olympique de sa carrière.

Pour Pechstein, ce podium aurait valeur de victoire, puisqu'elle avait été privée des JO-2010 de Vancouver à la suite d'une suspension controversée prononcée par la Fédération internationale de patinage (ISU) suite à des anomalies dans son passeport biologique.

L'Allemande dispose d'une deuxième --et sans doute ultime chance, vu son âge-- chance avec le 5000 m, distance sur laquelle elle a remporté trois de ses cinq médailles d'or olympiques.

jr/mam

PLUS:hp