NOUVELLES

Afrique du Sud: rencontre entre producteurs de platine et médiateurs mardi

09/02/2014 12:17 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

Les trois grandes entreprises productrices de platine en Afrique du Sud vont rencontrer des médiateurs mardi pour tenter de trouver une issue à la grève qui paralyse les mines depuis deux semaines et demi, a-t-on indiqué dimanche de source syndicale.

Les négociations menées sous l'égide de la Commission de conciliation et d'arbitrage (CCMA) avaient été suspendues sine die mercredi, les producteurs de platine indiquant qu'aucun accord n'avait pu être trouvé avec le syndicat des mineurs AMCU, majoritaire dans le platine.

"La CCMA va rencontrer mardi les producteurs seuls", a annoncé à l'AFP le président de l'AMCU Joseph Mathunjwa dans un texto.

L'AFP n'a pu joindre des porte-parole des entreprises concernées, Anglo American Platinum, Impala Platinum et Lonmin, pour obtenir confirmation de cette rencontre.

Les 80.000 membres de l'AMCU avaient entamé un mouvement de grève le 23 janvier pour demander un salaire de base de 12.500 rand (830 euros), soit plus du double du salaire de base actuel.

Les producteurs ont de leur côté offert une augmentation de 7%, affirmant qu'ils ne pouvaient offrir davantage et accusant le syndicat de refuser tout compromis.

L'AMCU avait démenti mercredi toute rupture définitive des négociations.

La "ceinture de platine" sud-africaine, autour de la ville de Rustenburg (nord), fournit 80% de la production mondiale de ce métal. Elle a déjà été secouée en 2012 par une violente vague de grèves. Le massacre de 34 grévistes en août 2012 par la police sur le site de Lonmin à Marikana a durablement marqué les esprits en Afrique du Sud.

jcm/jld/de

PLUS:hp