NOUVELLES

Afghanistan: les USA vont dévoiler un programme d'aide de 300 millions de dollars

09/02/2014 03:00 EST | Actualisé 11/04/2014 05:12 EDT

Les États-Unis dévoileront lundi un nouveau programme d'aide pour l'Afghanistan d'un montant avoisinant les 300 millions de dollars destiné à soutenir le développement économique du pays, qui compte parmi les plus pauvres du monde, a indiqué dimanche à l'AFP un responsable du département d'État américain.

Ce programme doit être officiellement annoncé par l'USAID, l'agence américaine de développement, a précisé ce responsable, sous le couvert de l'anonymat.

Son premier volet, d'un montant de 77 millions de dollars, vise à soutenir le secteur privé, créer des emplois et réduire la dépendance de l'Afghanistan à l'aide internationale, a détaillé le responsable américain.

L'objectif, a-t-il ajouté, est de soutenir une accession du pays à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dès cette année.

Le deuxième volet est un dispositif de 92 millions de dollars destiné à dynamiser la formation et l'embauche de personnels qualifiés dans les secteurs privés et publics. Ce programme, dont la mise en oeuvre a débuté le 1er janvier 2014, prévoit un partenariat entre des universités américaines et afghanes.

Enfin le troisième volet, d'un montant de 120 millions de dollars, doit permettre de soutenir le secteur agricole en Afghanistan. "Ce programme a vocation à permettre à quelque 400.000 agriculteurs de disposer de meilleurs moyens techniques", a dit le responsable américain.

Ces nouveaux dispositifs de soutien à l'économie afghane seront annoncés alors que le Congrès américain a récemment divisé par deux son aide au développement pour l'Afghanistan en 2014, à 1,12 milliard de dollars. Ils pourraient néanmoins donner un coup de pouce à l'économie afghane alors que le pays traverse une période d'incertitudes à l'approche du retrait de la force de l'Otan, d'ici à la fin de l'année.

Le départ de la cinquantaine de milliers de soldats de la coalition fait en effet craindre une nouvelle flambée de violences dans le pays, susceptible de menacer les progrès réalisés depuis la chute du régime des talibans, en 2001.

Ce programme d'aide intervient également au moment où Washington tente de convaincre Kaboul de signer au plus vite un traité bilatéral de sécurité (BSA) qui permettrait le maintien d'un contingent américain d'environ 10.000 hommes sur le sol afghan après 2014.

Le président afghan Hamid Karzaï a toutefois subordonné la signature du BSA au lancement effectif d'un processus de paix avec les talibans. Il a également indiqué qu'il pourrait laisser à son successeur, qui sera élu à l'issue de la présidentielle du 5 avril, le soin de signer le BSA.

eg-jkb/mr

PLUS:hp