NOUVELLES

Une alliance est créée pour défendre les intérêts des patients au Québec

08/02/2014 08:18 EST | Actualisé 10/04/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Une nouvelle alliance vient d’être créée pour appuyer la défense des intérêts des patients au Québec.

L’Alliance des patients pour la santé (APS) a comme objectif d’offrir aux malades une voix encore plus forte, tant dans l’opinion publique qu’auprès des dirigeants du monde de la santé et des décideurs et gestionnaires des politiques publiques.

Le secrétaire de l’organisme, Michel Roy, nie que l’Alliance soit née pour remplacer le Conseil pour la protection des malades. Au contraire, il estime que le Conseil, dirigé par Paul G. Brunet, effectue un «travail remarquable».

M. Roy affirme que le patient doit être au centre des préoccupations dans le système de santé, ce qui, selon lui, n’est plus le cas au Québec.

L’Alliance, qui regroupe sous un même parapluie une quinzaine d’associations alors que 15 autres sont sollicitées, veut corriger cette situation.

Michel Roy souligne qu’en se réunissant, ces associations se donnent une plus grande portée pour faire avancer leurs revendications.

Le président de l’organisme sera Jérôme Di Giovanni.

PLUS:pc