NOUVELLES

Patinage: Osmond doit se prêter à un test quelques heures avant sa compétition

08/02/2014 12:46 EST | Actualisé 10/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - La Canadienne Kaetlyn Osmond a dû se prêter à un test d'urine huit heures avant sa performance, samedi soir, au programme court dames de la compétition de patinage artistique par équipe à Sotchi.

La patineuse de 18 ans de Marystown, Terre-Neuve-et-Labrador, a dû subir un test antidopage inopiné à l'heure du midi, malgré le fait qu'elle prenait part à la compétition quelques heures plus tard.

Mike Slipchuk, directeur à Patinage Canada, a dit n'avoir jamais vu auparavant un athlète être soumis à un test le jour de sa compétition dans n'importe quelle discipline.

Les examens sont menés par le comité organisateur olympique russe.

Osmond s'était entraînée plus tôt samedi, et faisait une sieste avec le carton «Ne pas déranger» sur sa poignée de porte lorsque les responsables sont arrivés.

La championne canadienne a bien réagi à la distraction, réalisant un programme court sans faute.

Slipchuk a soutenu que sept des 17 patineurs canadiens avaient été testés auparavant, dont la patineuse en couple Meagan Duhamel, le soir de son arrivée à Sotchi.

Slipchuk disait ne pas savoir combien de patineurs d'autres pays avaient dû se prêter à des tests.

PLUS:pc