NOUVELLES

Menace de grève au Massif : échec de la dernière séance de conciliation

08/02/2014 11:51 EST | Actualisé 10/04/2014 05:12 EDT

La rencontre qui s'est tenue vendredi entre le Massif de Petite-Rivière-Saint-François et le syndicat des employés n'a mené à aucune percée significative, laissant planer la menace d'une grève imminente de la part des travailleurs.

Dans un communiqué publié samedi, le Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches, affilié à la Confédération des syndicats nationaux, a fait savoir que les parties ne sont pas parvenues à une entente à l'issue de la rencontre de vendredi, qui s'est déroulée en présence d'une conciliatrice du ministère du Travail.

Le syndicat ajoute que les travailleurs décideront de la suite des choses en début de semaine prochaine à l'occasion de l'assemblée générale de ses membres, qui doit se tenir mardi. Les employés du Massif pourraient alors voter pour un mandat de grève.

Le syndicat tient à rappeler que la convention collective des travailleurs du Massif est échue depuis le 31 décembre 2013. Il reproche à l'employeur de n'avoir démontré aucune ouverture et de ne pas avoir entamé concrètement « une réelle négociation. »

Les employés du Massif de Petite-Rivière-Saint-François ont d'ores et déjà menacé de perturber la relâche scolaire, une des semaines les plus achalandées de la station de ski, afin de dénoncer la lenteur des négociations pour le renouvellement de leur convention collective.

PLUS:rc