NOUVELLES

L'Américain Sage Kotsenburg s'empare de la première médaille d'or à Sotchi

08/02/2014 12:29 EST | Actualisé 10/04/2014 05:12 EDT

SOTCHI, Russie - L'Américain Sage Kotsenburg a non seulement remporté la première médaille d'or des Jeux de Sotchi mais il s'est assuré le titre olympique pour marquer les débuts du slopestyle au programme des Jeux d'hiver.

L'athlète de 20 ans de l'Idaho, le premier concurrent de la finale, y est allé de manoeuvres qu'il n'avait jamais tentées sur les sauts et sa stratégie lui a valu la victoire.

Kotsenburg a épaté les juges avec une figure à quadruple rotation et demie, pour devancer le Norvégien Staale Sandbech et le Canadien Mark McMorris.

«Je ne saurais même pas comment décrire la sensation, a dit Kotsenburg. C'est tellement super.»

La Norvégienne Marit Bjoergen a pour sa part confirmé son rôle de reine incontestée du ski de fond, enlevant le skiathlon 15 kilomètres. Du coup, elle a mis la main sur sa quatrième médaille d'or olympique en carrière.

Bjoergen a résisté à la médaillée d'argent Charlotte Kalla de la Suède dans le dernier droit pour triompher en 38 minutes et 33,60 secondes, défendant avec succès son titre olympique obtenu à Vancouver. Heidi Weng de la Norvège a obtenu le bronze.

Les Néerlandais, eux, ont survolé l'anneau de vitesse en dominant le 5000 mètres, comblant de joie des partisans de renom dans les gradins: le roi, la reine et le premier ministre du pays. Sven Kramer a signé un record olympique et défendu avec succès son titre acquis à Vancouver en 2010. Il a devancé ses coéquipiers Jan Blokhuijsen et Jorrit Bergsma.

«Que Sven ait pu livrer la marchandise malgré toute la pression, j'en suis ébahi», a dit le roi Willem-Alexander.

Au sprint de 10 km en biathlon, le vétéran norvégien Ole Einar Bjoerndalen s'est imposé, égalant le record absolu de 12 médailles olympiques de son compatriote skieur de fond Bjorn Daehlie.

Bjoerndalen, 40 ans, est aussi devenu l'athlète le plus âgé à remporter une médaille d'or individuelle lors de Jeux d'hiver. C'était pour lui une septième médaille d'or en carrière.

Le tournoi rotation de hockey féminin s'est mis en branle et les Canadiennes n'ont eu aucun mal à vaincre la Suisse 5-0, malgré la solide performance de la gardienne suisse Florence Schelling, bombardée de 69 tirs.

Dans l'autre match, les États-Unis ont eu raison de la Finlande 3-1. Les Américaines peuvent passer en demi-finales en battant la Suisse lundi.

En descente de ski alpin, Bode Miller des États-Unis et Aksel Lund Svindal de la Norvège ont émergé comme favoris sur une piste peu évidente, se classant premier et deuxième lors du dernier entraînement.

Pour ce qui est du patin artistique, si la tendance se maintient, les Russes auront d'excellent Jeux. Julia Lipnitskaia, 15 ans, a eu l'allure d'une championne en émerveillant la foule avec une routine presque parfaite, dans le programme court des dames. Ksenia Stolbova et Fedor Klimov ont aussi ravi l'assistance en dominant le programme libre.

Avec les programmes libres et la danse libre à disputer dimanche, aussi bien chez les hommes que les femmes, la Russie a 47 points, six de plus que le Canada. Les champions mondiaux Meryl Davis et Charlie White ont prévalu en danse courte par équipe, amenant les Américains dans le peloton de tête. Ces derniers sont troisièmes avec 34 points.

Finalement, en bosses, les Canadiennes Justine et Chloé Dufour-Lapointe ont rejoint le groupe restreint de soeurs à mériter l'or et l'argent dans la même épreuve olympique. Leur soeur aînée Maxime a fini 12e.

«C'est un rêve que nous avons depuis longtemps, a dit leur père Yves. On ne peut tout simplement pas demander mieux.»

PLUS:pc