NOUVELLES

JO-2014 - Biathlon - "Pas la plus belle, mais une des plus importantes" (Bjoerndalen)

08/02/2014 01:04 EST | Actualisé 10/04/2014 05:12 EDT

Le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen, vainqueur du sprint du biathlon samedi et qui a égalé le record de médailles décrochées dans des JO d'hiver, a réagi avec son humilité coutumière à son entrée dans l'histoire du sport.

"Je ne sais si c'est l'une des plus belles victoires de ma carrière, mais c'est l'une des plus importantes", a-t-il reconnu dans un timide sourire.

Q: Que ressentez-vous après ce succès qui vous permet d'égaler votre compatriote fondeur Björn Daehlie avec 12 médailles aux JO d'hiver ?

R: "Je ne sais si c'est l'une des plus belles victoires de ma carrière, mais c'est l'une des plus importantes. J'ai eu des années difficiles, mes résultats étaient compliqués mais mon envie n'a jamais été entamée donc j'ai continué. J'ai vraiment une forte équipe derrière moi, ils me poussent tout le temps et c'est sans doute la raison de tout cela."

Q: Quand avez-vous cru à la victoire ?

R: "En fait, quand j'ai raté mon tir, je me suis dit que c'était fini pour l'or mais que je pouvais encore me battre pour le podium. J'étais inquiet de ne pouvoir conserver ma vitesse dans le dernier tour, car je savais que Dominik (Landertinger, finalement 2e à 1.3 sec) est vraiment rapide dans les 100 derniers mètres. Mais mes skis étaient parfaits et ça a été un élément important"

Q: Comment allez-vous fêter ce moment historique ?

R: "Avec du repos. Pour la fête, on fera ça à notre retour à la maison en Norvège, entre amis. Là on va partager avec les coéquipiers, dans nos chambres. Combien de médailles puis-je viser à Sotchi ? Je suis déjà satisfait avec celle-là, c'est assez en termes de médailles. Et pour plus tard, même si Oslo organise les Jeux en 2022, je n'en serai pas, à coup sûr !"

Propos recueillis en conférence de presse

fbr/ep

PLUS:hp