NOUVELLES

Des manifestants turcs dénoncent le contrôle du gouvernement sur Internet

08/02/2014 07:01 EST | Actualisé 10/04/2014 05:12 EDT

ISTANBUL - La police antiémeute turque a tiré des gaz lacrymogènes et fait usage de canons à eau contre des centaines de manifestants qui tentaient de marcher vers la place centrale d'Istanbul pour protester contre un projet de loi qui, estiment-ils, renforcera le contrôle du gouvernement sur Internet.

Les manifestants ont lancé des pétards et des pierres samedi sur les policiers qui entouraient la place Taksim. Plusieurs manifestants voulaient aussi dénoncer le scandale de corruption qui met en cause des ministres du cabinet et ont appelé à la démission du gouvernement.

Le président fait face à des pressions pour ne pas ratifier le projet de loi, qui permettrait aux autorités de bloquer des sites Internet pour violation de la vie privée sans approbation préalable des tribunaux. Les fournisseurs d'accès à Internet seraient aussi contraints de conserver les données des utilisateurs et de les fournir aux autorités sur demande.

Le premier ministre Recep Tayyip Erdogan a rejeté les allégations de censure samedi, affirmant que le projet de loi rendrait Internet «plus sûr et plus libre».

PLUS:pc