NOUVELLES

Allemagne - 20e journée: Le Bayern réaliste, Dortmund offensif

08/02/2014 12:25 EST | Actualisé 10/04/2014 05:12 EDT

Le Bayern Munich, même privé de Franck Ribéry, a relevé samedi le défi de Nuremberg (0-2) pour ramener du Frankenstadion sa 12e victoire de rang et porter à 45 sa série de matches sans défaite en Bundesliga, lors de la 20e journée.

Sans éclat depuis des semaines, Dortmund a enfin redoré son blason en réalisant un festival offensif au Werder Brême (1-5), se rassurant ainsi à l'approche de la Ligue des champions.

REALISME BAVAROIS. La surprise n'a pas eu lieu dans le derby de Bavière! Le réalisme munichois, avec à la conclusion Mandzukic et Lahm, a eu raison du courage d'une équipe de Nuremberg qui s'était mise à rêver d'exploit après deux succès de rang.

"J'ai vite réalisé pourquoi le Bayern n'avait gagné qu'une fois ces six dernières années à Nuremberg. Félicitations à mes joueurs!", a déclaré le coach Pep Guardiola, soulagé de quitter en vainqueur une pelouse "qui ne se prêtait pas à notre jeu de passes courtes".

Ballotés comme jamais cette saison en première période, les hommes de Pep Guardiola ont su faire le dos rond avant de prendre peu à peu l'ascendant sur un adversaire déterminé, qui avait fait trembler Neuer en début de match avec notamment une volée acrobatique de Kiyotake renvoyée par la transversale (5).

Mandzukic a porté la première estocade sur la première occasion munichoise en reprenant un centre d'Alaba (18), sa 12e réalisation de la saison. Pour sa première titularisation de l'année, Robben a touché du bois à deux reprises. C'est finalement le capitaine Lahm qui a mis le Rekordmeister à l'abri peu après le retour des vestiaires (49), son premier but en Bundesliga depuis décembre 2010, le 10e d'une carrière entamée en 2002!

Guardiola a fait ensuite tourner, lançant notamment Martinez, de retour de blessure, en vue du déplacement à Hambourg mercredi en Coupe où la présence de Ribéry semble peu probable après son opération jeudi pour résorber un hématome aux fessiers.

DEUX DOUBLES. Les doublés de Lewandowski (26, 85), Mkhitaryan (41, 62) ont permis à Dortmund de surclasser le Werder et enchaîner deux victoires de rang pour la première fois depuis le mois de novembre. Un soulagement pour le vice-champion d'Europe à trois jours d'un quart de finale de Coupe d'Allemagne passant par Francfort.

"Mon équipe a fait un super match. C'est ce qu'on veut voir chaque semaine et j'espère qu'on reverra encore", a commenté le coach Jürgen Klopp tout sourire, à l'opposé de son alter ego Robin Dutt qui doit se débattre pour le maintien (16e).

En ouvrant la marque, l'artilleur polonais a mis fin à une série de cinq matches sans but, avant de glaner le 4e doublé de sa dernière saison avant de rejoindre Munich. Le stratège arménien a réalisé lui son meilleur match en Jaune et Noir, combinant parfaitement avec Reus comme sur son 2e but, son 5e de l'exercice en cours.

Le défenseur central Friedrich a fait oublier l'absence de Hummels en apportant sa contribution peu après la reprise (48).

WOLFSBURG ENFIN! Battu coup sur coup depuis la reprise, Wolfsburg a signé sa première victoire de l'année aux dépens de Mayence (3-0). Les "Loups" rejoignent aux points (33) Mönchengladbach, ne cédant la 5e place qu'à la différence de buts à l'équipe de Lucien Favre, à la dérive. Rodriguez (59 s.p), a mis le VFL sur orbite, Bas Dost a doublé la mise (66), et Luiz Gustavo enfoncé le clou (75)!

sg/bvo

PLUS:hp