NOUVELLES

Vente de livres électroniques: le Bureau de la concurrence intervient

07/02/2014 11:47 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Le Bureau de la concurrence du Canada a annoncé que quatre grands éditeurs de livres sur support électronique ont convenu de mesures qui devraient réduire de 20 pour cent ou plus le prix de ce type de livres au pays.

Le Bureau a précisé que l'entente était survenue au terme d’une enquête de 18 mois sur l’industrie du livre électronique au Canada.

Les quatre éditeurs ont convenu de supprimer ou de modifier certaines clauses des ententes de diffusion qu’ils ont conclues individuellement avec les détaillants de livres électroniques. Le Bureau estime que ces clauses restreignent la concurrence sur le prix de détail. Les détaillants pourront ainsi offrir des rabais sur ce format de livres.

Le Bureau soutient que les éditeurs se sont livrés à un comportement qui a entraîné une diminution de la concurrence dans le domaine du livre électronique au Canada.

Hachette Book Group, HarperCollins, Macmillan et Simon & Schuster, qui publient plusieurs des livres électroniques les plus populaires, ont signé l'entente.

Selon le Bureau de la concurrence, des ententes analogues conclues aux États-Unis se sont traduites par des réductions de 20 pour cent ou plus pour les consommateurs.

«Cette entente devrait bénéficier au consommateur canadien en entraînant une baisse du prix du (livre électronique) au Canada», a indiqué le commissaire de la concurrence, John Pecman, par communiqué.

«Il faut que les entreprises actives au sein de l’économie numérique réalisent que les activités anticoncurrentielles ne seront pas tolérées, tant dans le monde physique que numérique.»

Booknet Canada avait rapporté l'an dernier qu'environ 15 pour cent des livres vendus étaient en format numérique.

PLUS:pc