NOUVELLES

Toronto: le maire Rob Ford n'ira pas au défilé gai de juin prochain

07/02/2014 05:19 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

TORONTO - Des représentants de la communauté gaie de Toronto critiquent le maire de la ville, Rob Ford, et son frère, le conseiller municipal Doug Ford, pour leurs remarques à propos du défilé de la fierté gaie de Toronto qui se déroulera en juin prochain.

Lors d'un débat, mercredi soir, le maire Ford a répondu à une question en disant qu'il n'irait pas au défilé de la fierté gaie cette année, qu'il n'y était jamais allé et qu'il ne changerait pas ce qu'il est.

Dans le passé, le maire Ford a expliqué ses absences à l'événement en disant que la date du défilé coïncidait avec une tradition dans sa famille de se réunir dans un chalet. Néanmoins, l'an dernier, il a assisté au lever du drapeau multicolore, à l'Hôtel de Ville, lors du lancement des festivités.

Pour sa part, le conseiller Doug Ford a nié que son frère et lui soient homophobes, mais à son avis, le défilé de la fierté gaie est caractérisé par des hommes d'âge moyen qui circulent à moitiés nus en exhibant leurs gros ventres. Il a ajouté que certaines personnes, dont lui, seraient gênées de s'y trouver avec leur enfants.

Doug Ford ne veut pas condamner les participants au défilé mais affirme qu'il appuierait davantage l'événement si les gens étaient plus vêtus.

La conseillère Shelley Carroll accuse Rob Ford d'afficher subtilement une certaine homophobie.

Helen Kennedy, directrice de l'organisme de droits des gais Egale Canada, ajoute que le refus du maire d'assister au défilé ne montre pas davantage de respect pour les homosexuels que ceux-ci en ont pour lui.

Les commentaires des frères Ford ont aussi provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, certaines les condamnant, d'autres les approuvant.

Le festival de la fierté gaie de Toronto aura lieu entre les 20 et 29 juin prochains.

PLUS:pc