NOUVELLES

Saisie de 244 kilogrammes de cocaïne au Port de Montréal

07/02/2014 11:59 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a réalisé tout uncoup de filet au Port de Montréal.

L'organisation y a effectué une saisie qui s'est échelonnée sur plusieurs heures et elle a alors travaillé de concert avec entre autres la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et le Service de police de Laval (SPL).

L'opération a permis de découvrir pas moins de 244 kilogrammes de cocaïne dans un conteneur maritime qui avait été initialement chargé sur un navire du Paraguay à la mi-janvier.

Selon le directeur de la Division du renseignement de l'ASFC, Alain Suprenant, ça n'a vraiment pas été une mince affaire de mettre la main sur cette drogue.

Il rapporte que la «marchandise avait été déclarée comme étant de la ferraille et le conteneur était effectivement rempli de métal du plancher au plafond».

D'après M. Surprenant «la drogue était vraiment bien cachée. Ça a donc pris beaucoup, beaucoup de temps pour effectuer l'examen ne serait-ce que pour décharger tout ce métal-là».

Il précise que «c'est une méthode de dissimulation qui est connue mais que la Division du renseignement a vraiment dû faire des recherches intensives pour pouvoir réussir à cibler le bon conteneur».

La drogue avait été camouflée à l'intérieur de 16 boîtes de métal et elle a été détectée notamment grâce à des inspections effectuées à l'aide de rayons X.

Elle a été trouvée le 30 janvier dernier mais le bilan de l'opération n'a été dévoilé que vendredi matin.

La GRC va se charger de mener l'enquête criminelle en lien avec cette affaire.

Il s'agissait de la troisième saisie majeure de cocaïne des 12 derniers mois au Port de Montréal. Le 28 mars 2013, l'ASFC avait découvert près de 49 kilogrammes de cette drogue sur place alors que le 14 août 2013, elle en avait trouvé un peu moins de 25 kilogrammes.

En 2013, l'ASFC a réalisé plus de 9400 saisies de narcotiques à travers le pays. Dans 323 cas, la drogue découverte était de la cocaïne.

PLUS:pc