NOUVELLES

Russie: quatre manifestants LGBT interpellés à St-Pétersbourg

07/02/2014 12:00 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

Quatre militants russes de la défense des droits des minorités sexuelles ont été interpellés vendredi à Saint-Pétersbourg alors qu'ils s'apprêtaient à déployer une bannière dénonçant des discriminations, a indiqué leur organisation.

Les quatre militants du mouvement "Les hétérosexuels soutiennent les LGBT (lesbiennes, gays, bi-sexuels et transsexuels)" voulaient déployer une bannière avec l'inscription "Toute forme de discrimination est incompatible avec le mouvement olympique", a indiqué à l'AFP une porte-parole du mouvement, Natalia Tsynbalo.

Les militants ont été interpellés et emmenés par la police pour dresser des procès-verbaux, après quoi ils devraient être relâchés, a indiqué la même source.

La Russie, où l'homosexualité était considérée comme un crime jusqu'en 1993 et comme une maladie mentale jusqu'en 1999, a adopté l'année dernière une loi punissant la "propagande" homosexuelle devant mineurs de peines d'amende et de prison.

Ce texte a provoqué de vives critiques, notamment en Occident, où ont été lancés des appels au boycott des JO d'hiver qui se sont ouverts officiellement vendredi à Sotchi (sud-ouest de la Russie).

mak/lpt/nm/gg

PLUS:hp