NOUVELLES

Mary Barra de General Motors, patronne la plus puissante du monde (Fortune)

07/02/2014 09:56 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

La nouvelle patronne de General Motors (GM) Mary Barra, première femme à diriger un grand constructeur automobile, a été désignée femme la plus puissante des milieux économiques par le magazine Fortune.

Cette ingénieure de 52 ans, qui a fait toute sa carrière chez GM, a pris les rênes du groupe le 15 janvier dernier.

Déjà classée parmi les "50 femmes les plus puissantes du monde" par le magazine Forbes, Mme Barra ne s'attendait pas à faire la couverture de ce classement des milieux d'affaires, précise Fortune vendredi.

Elle dirige un groupe qui compte plus de 212.000 salariés, 396 usines sur six continents, et qui a été sauvé de la faillite par une intervention historique de l'Etat américain il y a quatre ans, en pleine crise financière.

Elle devance sa compatriote Ginni Rometty, 56 ans, à la tête du géant de l'informatique IBM. Vient ensuite la PDG du groupe de boissons gazeuses Pepsico, l'Américaine d'origine indienne Indra Nooyi, 58 ans.

La Brésilienne Maria das Graças Silva Foster, 60 ans, patronne du géant énergétique local Petrobras, et l'Américaine Ellen Kullman, 58 ans, à la tête du chimiste DuPont, viennent compléter le top 5.

Aucune Européenne ne figure dans le top 10 de ce classement dominé par les Américaines - 8 sur les dix premières places- où on retrouve à la huitième place la candidate malheureuse au poste de gouverneur de Californie Meg Whitman, qui dirige actuellement Hewlett-Packard après eBay.

Marissa Mayer, 38 ans, la jeune patronne de Yahoo! arrive à la 14e place. Seule Française dans ce cénacle: Patricia Barbizet, 58 ans, préside le holding de la famille Pinault, Artemis Holding, qui coiffe le groupe de luxe Kering (ex PPR). Elle arrive en 28e position.

lo/sl/gde

PLUS:hp