NOUVELLES

Les élections générales se dérouleront le 7 mai en Afrique du Sud

07/02/2014 10:24 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud - L'Afrique du Sud tiendra des élections générales le 7 mai, soit 20 ans après la fin de l'apartheid, a annoncé le président Jacob Zuma, vendredi. Cette nouvelle survient alors que la police peine à contenir les manifestations organisées par les Sud-Africains les plus pauvres, qui accusent le gouvernement d'avoir manqué à sa promesse d'améliorer les conditions de vie de la population.

Le scrutin sera le premier depuis la mort de Nelson Mandela, le 5 décembre. Personnalité unificatrice, M. Mandela a été le premier noir à devenir président de l'Afrique du Sud en 1994 et son élection a donné de l'espoir à plusieurs Sud-Africains qui avaient été dépouillés de leurs droits durant le règne de la minorité blanche.

Le Congrès national africain (ANC), qui est présentement au pouvoir, est le favori des prochaines élections. La popularité de l'ancien parti politique de Nelson Mandela a toutefois baissé en raison du taux de chômage élevé, des scandales de corruption ainsi que des lacunes sur le plan des services gouvernementaux et des infrastructures.

Gauteng, la province sud-africaine la plus peuplée, a été le théâtre d'environ 50 manifestations contre le manque de services de la part du gouvernement depuis le début de l'année, selon Ntombi Mekgwe, une représentante des autorités provinciales. Ces rassemblements ont causé des millions de dollars en dommages. Mme Mekgwe a indiqué que certains de ces événements avaient été organisés pour des raisons politiques en prévision du scrutin. À d'autres endroits, les contestataires ont dénoncé l'ANC.

M. Zuma, qui devrait briguer un deuxième mandat, a déclaré que les élections offraient aux Sud-Africains la chance de renforcer la démocratie que M. Mandela et d'autres de ses compagnons ont établie au prix de beaucoup d'efforts. Il a exhorté ses concitoyens à s'inscrire par milliers sur la liste électorale ce week-end, la dernière occasion de le faire avant le scrutin.

PLUS:pc