NOUVELLES

Le naufragé du Pacifique demande le respect de son intimité à son retour au Savador

07/02/2014 04:09 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

Le naufragé José Salvador Alvarenga, qui affirme avoir dérivé plus d'un an dans le Pacifique, a demandé que son intimité soit respectée à son retour au Salvador, prévu la semaine prochaine, a annoncé le gouvernement salvadorien.

"Monsieur José Salvador Alvarenga, après les évènements prévus, a demandé que son intimité soit respectée pour lui permettre de se remettre de cette expérience", a annoncé le ministère salvadorien des Affaires étrangères dans un communiqué. Irene Sanchez, porte-parole du ministère, a confirmé à l'AFP que le naufragé souhaitait "le respect de sa vie privée et ne voulait pas rencontrer les médias" à son retour.

Selon le ministère, la famille du naufragé s'est jointe à cette requête, souhaitant que "les médias respectent son intimité".

M. Alvarenga, 37 ans, qui affirme avoir quitté le Mexique fin 2012 et dérivé plus d'un an dans le Pacifique, pensait pouvoir prendre l'avion ce vendredi à destination de son Salvador natal.

Mais des complications retiennent ce pêcheur de crevette et de requin dans les Iles Marshall, un archipel du Pacifique sud où son bateau s'est échoué la semaine dernière.

Il a dû être placé en observation jeudi soir en raison de douleurs dorsales et du gonflement de ses membres inférieurs, a déclaré à l'AFP un responsable hospitalier local sous le couvert de l'anonymat.

L'homme, originaire du Salvador mais installé depuis 15 ans au Mexique, a raconté qu'il était parti pêcher le requin avec un jeune compagnon, "Xiguel", lorsque des vents violents ont poussé vers le large leur bateau dont le moteur avait cessé de fonctionner. Son compagnon est décédé.

La relative bonne santé de M. Alvarenga après 13 mois d'un régime particulièrement éprouvant a suscité quelques interrogations quant à la véracité de son récit mais jusqu'ici tous ses dires ont été corroborés.

ob/bm/ag/gg

PLUS:hp