NOUVELLES

L'économie américaine a créé 113 000 emplois au cours du mois de janvier

07/02/2014 09:33 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - L'annonce de données étonnamment peu élevées en matière d'emploi aux États-Unis, pour un deuxième mois de suite, fait de nouveau craindre que l'économie américaine soit en train de ralentir après avoir terminé 2013 en force.

Les employeurs américains ont créé 113 000 emplois en janvier, soit largement moins que le gain mensuel moyen de 194 000 enregistré l'an dernier. La croissance de l'emploi a été en moyenne de seulement 154 000 emplois lors des trois derniers mois, en baisse par rapport à celle de 201 000 des trois mois précédents.

La faible croissance de l'emploi pourrait atténuer l'espoir d'une accélération de la croissance économique américaine cette année. Cependant, les économistes disent d'attendre à ce que l'embauche retrouve un niveau plus vigoureux lors des mois à venir. Ils font remarquer que les solides gains en matière d'emploi enregistrés dans des secteurs comme la fabrication et la construction reflètent une vigueur sous-jacente.

Le gouvernement américain a annoncé vendredi que les fabricants, les entreprises de construction de même que les sociétés minières et de forage avaient ajouté un total de 76 000 emplois en janvier.

Par ailleurs, le taux de chômage a chuté à 6,6 pour cent aux États-Unis le mois dernier, ce qui représente son niveau le plus bas depuis octobre 2008. Il était de 6,7 pour cent en décembre.

Le temps froid a probablement freiné l'embauche en décembre, mais son impact a été moins important en janvier. Les entreprises du secteur de la construction, qui sont parfois paralysées par le mauvais temps, ont en effet ajouté 48 000 emplois le mois dernier.

PLUS:pc