NOUVELLES

La Syrie, une "affaire de sécurité nationale" pour les USA et l'Europe (ministre)

07/02/2014 02:31 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

La Syrie est devenue une "affaire de sécurité nationale" pour les Etats-Unis et l'Europe, a déclaré vendredi le nouveau ministre américain de la Sécurité intérieure Jeh Johnson, de retour d'un voyage en Pologne.

"La Syrie a été le sujet de conversation numéro 1 pour eux (les pays européens, ndlr) et pour nous. La Syrie est devenue une affaire de sécurité nationale", a déclaré à Washington le ministre Johnson, dans son premier grand discours depuis sa prise de fonction fin décembre.

"Nous nous concentrons sur les combattants étrangers qui se rendent en Syrie", a-t-il précisé, au lendemain de son retour du G6 des ministres de l'Intérieur (France, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Italie et Pologne).

"Sur la base de notre travail et de celui de nos partenaires internationaux, nous savons que des individus des Etats-Unis, du Canada et d'Europe se rendent en Syrie pour se battre dans le conflit", a-t-il indiqué.

"De la même façon, des extrémistes tentent activement de recruter des Occidentaux, de les endoctriner et de les renvoyer dans leur pays d'origine avec une mission extrémiste", a-t-il ajouté devant le centre de réflexion Wilson Center.

"Ce n'est pas seulement notre pays, nos alliés européens sont très préoccupés (...) aussi collectivement, nous sommes déterminés pour faire quelque chose", a ajouté le ministre, en précisant que les directeurs de l'agence américaine de renseignements CIA et de la police fédérale (FBI) partageaient également cette inquiétude.

chv/are

PLUS:hp