NOUVELLES

La Bourse de Toronto grimpe avec les données sur l'emploi au Canada

07/02/2014 05:06 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de vendredi en hausse, les opérateurs ayant tenté de s'attarder aux éléments les plus positifs d'un rapport décevant sur l'emploi aux États-Unis, pendant que la création d'emploi au Canada s'est avérée meilleure que prévu le mois dernier.

L'indice composé S&P/TSX a progressé de 73,1 points pour terminer la journée à 13 786,5 points.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,26 cent US à 90,59 cents US après la publication des chiffres sur l'emploi au pays.

L'économie canadienne a créé 29 400 emplois le mois dernier, a indiqué Statistique Canada, soit bien davantage que les 20 000 emplois attendus par les économistes. Le taux de chômage est passé de 7,2 pour cent à 7,0 pour cent.

Il s'agit d'une nette amélioration par rapport à la perte nette de 44 000 emplois du mois de décembre.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a bondi de 165,55 points à 15 794,08 points, après l'annonce de la création de 113 000 emplois aux États-Unis le mois dernier. Les économistes en attendaient plutôt 180 000.

Malgré tout, le taux de chômage a reculé à 6,6 pour cent, par rapport à 6,7 pour cent en décembre. C'est son plus faible niveau depuis octobre 2008.

L'indice composé du Nasdaq a avancé de 68,74 points à 4125,86 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 23,59 points à 1797,02 points.

La faible performance de l'emploi faisait suite à un maigre gain de 74 000 emplois en décembre, ce qui avait été largement attribué aux conditions météorologiques. Certains analystes ont suggéré que les marchés étaient prêts à considérer que les conditions hivernales qui ont perduré en janvier étaient, encore une fois, responsables au moins en partie de la faiblesse des plus récentes données.

Cet éclairage sur le rapport sur l'emploi a aidé le Dow Jones à afficher un gain de 0,6 pour cent pour l'ensemble de la semaine, tandis que les gains des actions liées aux matières premières expliquent essentiellement la croissance de 0,67 pour cent de l'indice de référence du TSX.

Vendredi à Toronto, les titres du secteur minier ont réalisé les gains les plus importants, avec une croissance de trois pour cent du secteur aurifère. Le cours du lingot d'or a gagné 5,70 $ US à 1262,90 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

Le groupe des métaux de base a progressé de 1,87 pour cent, le cours du cuivre ayant gagné 1 cent US à 3,24 $ US la livre à New York.

Le secteur de l'énergie a glissé de 0,33 pour cent, même si le prix du pétrole brut s'est apprécié de 2,04 $ US à 99,88 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York.

PLUS:pc