NOUVELLES

Kouriles: le Premier ministre japonais veut faire avancer les pourparlers

07/02/2014 02:38 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre du Japon, Shinzo Abe, a promis vendredi de faire avancer les pourparlers avec la Russie sur les îles Kouriles disputées entre les deux pays, avant de partir pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi.

Le chef du gouvernement conservateur, qui a placé des questions territoriales en haut de son programme politique, dit vouloir construire une relation de confiance avec le président russe Vladimir Poutine qu'il rencontrera à Sotchi, dans le but de progresser vers un traité de paix bilatéral.

Un tel document n'a pas été signé depuis la guerre par les deux pays à cause de querelles de souveraineté sur quatre îles de l'archipel des Kouriles, appelées Territoires du Nord au Japon.

"J'aurai demain un cinquième sommet avec le président Poutine", a expliqué M. Abe lors d'une cérémonie nationale annuelle visant à exiger la restitution au Japon de ces terres revendiquées par le Japon mais administrées par la Russie.

"Je suis résolu à aborder la négociation patiemment afin d'atteindre l'objectif final de résoudre ce problème des Territoires du Nord", a-t-il dit, qualifiant ce point de "question la plus préoccupante en suspens entre le Japon et la Russie".

Les deux pays n'ont pas officiellement fait la paix depuis que les troupes soviétiques se sont emparées de ces îles à la fin de la Seconde guerre mondiale.

"Comme en convient aussi le président Poutine, il est anormal qu'un traité de paix n'ait pas été signé entre le Japon et la Russie, plus de 68 ans après la fin de la guerre", a souligné M. Abe.

"Nous devons nous attaquer à ce problème tous ensemble, de manière à faire avancer les négociations avec la Russie", a-t-il insisté.

oh-kap/pn/jh

PLUS:hp