NOUVELLES

Italie: Novartis Farma soupçonné d'entente pour la fourniture de médicaments

07/02/2014 03:54 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

L'Autorité italienne de la concurrence (AGCM) a annoncé vendredi avoir ouvert une enquête à l'encontre des sociétés Novartis Farma et Italfarmaco en raison de soupçons d'entente sur les prix lors de plusieurs appels d'offres.

L'enquête se rapporte à des appels d'offres passés entre 2010 et 2013 par les régions de Lombardie, Emilie-Romagne et Veneto pour l'acquisition de médicaments antitumeurs. L'AGCM soupçonne de "possibles effets négatifs sur le coût des médicaments au détriment des institutions sanitaires".

Le comportement des deux entreprises lors de ces opérations suggère une "stratégie de collusion (...) visant à éviter une confrontation concurrentielle afin de maximiser les profits associés, sur la base d'une répartition du marché effectuée à partir des parts de marché historiques respectives", note l'AGCM. L'enquête devrait se conclure d'ici au 30 juin 2015.

ahe/mle/jh

NOVARTIS

PLUS:hp