NOUVELLES

IBM réfléchit à une possible cession de ses semi-conducteurs (presse)

07/02/2014 02:40 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Le groupe informatique américain IBM réfléchit à une possible cession de ses activités dans les semi-conducteurs et a embauché la banque d'affaires Goldman Sachs pour le guider dans sa réflexion, a rapporté vendredi le Financial Times.

La transaction, dont le principe est encore loin d'être acté, pourrait passer par la création d'une société commune avec une société tierce, ajoute le journal économique britannique, citant des sources proches du dossier.

L'activité composants est intimement liée à l'histoire d'IBM qui y a investi des dizaines de milliards de dollars. Le groupe américain est l'un des derniers dans le monde à en maîtriser tout le cycle de production, de la conception à la fabrication.

Aujourd'hui, la moindre usine de composants vaut largement plus du milliard de dollars et les investissements sont tout aussi colossaux en recherche pour rester à la pointe de cette activité.

Une telle opération marquerait un accélération du désengagement d'IBM de l'industrie, en faveur de ses nouveaux métiers dans le logiciel et les services.

Fin janvier, "Big Blue" avait déjà cédé ses serveurs d'entrée de gamme au groupe chinois Lenovo, qui lui avait déjà repris ses PC en 2005.

fga/bpi/jh

IBM

GOLDMAN SACHS GROUP

LENOVO GROUP

PLUS:hp