NOUVELLES

Des empreintes humaines vieilles de 800 000 ans sont découvertes au Royaume-Uni

07/02/2014 01:03 EST | Actualisé 09/04/2014 05:12 EDT

LONDRES - Des empreintes humaines vieilles d'au moins 800 000 ans ont été découvertes en Angleterre.

Ces empreintes, qui pourraient avoir été laissées il y a un million d'années, sont les plus vieilles jamais trouvées à l'extérieur de l'Afrique et la plus ancienne preuve d'une présence humaine dans le nord de l'Europe.

Des chercheurs du British Museum, du Musée d'histoire naturelle de Londres et de l'Université de Londres ont trouvé les empreintes dans un ancien estuaire de boue de Happisburgh, sur la côte est du pays.

Les empreintes auraient été laissées par un groupe de cinq à sept personnes, dont au moins un adulte et deux enfants. Elles ont été préservées dans la boue et les sédiments pendant des centaines de milliers d'années avant d'être finalement révélées par la marée, l'an dernier.

Les chercheurs croient que ceux qui ont laissé ces traces étaient possiblement des parents de Homo antecessor, ou «homme pionnier», dont les restes fossilisés ont été trouvés en Espagne. Cette espèce est disparue il y a environ 800 000 ans.

Ces empreintes ajoutent au moins 100 000 ans à la première présence humaine documentée au Royaume-Uni. La région avait alors un climat très froid et se trouvait à la limite du monde habité.

Les chercheurs ont mesuré l'âge des empreintes en étudiant leur emplacement géologique et en examinant des fossiles trouvés à proximité. Ils ont aussi pris des clichés en trois dimensions qui permettent de voir l'arche des pieds et même des orteils. Ils croient qu'il s'agissait d'une famille à la recherche de nourriture.

Les fouilles se poursuivront dans la région de Happisburgh, dans l'espoir de retrouver des restes de ces humains anciens ou encore des vestiges de leur campement.

PLUS:pc