NOUVELLES

Wall Street revigorée à l'ouverture par de bons chiffres sur l'emploi

06/02/2014 10:01 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

La Bourse de New York s'affichait en légère hausse à l'ouverture jeudi, revigorée par l'annonce d'une baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis: le Dow Jones gagnait 0,57% et le Nasdaq 0,71%.

Vers 14H45 GMT, le Dow Jones augmentait de 87,28 points à 15.527,51 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 28,54 points à 4.040,09 points.

L'indice élargi S&P 500 s'adjugeait 0,55% (+9,63 points) à 1.761,27 points.

Wall Street avait terminé dans le rouge mercredi, minée par des indicateurs américains sans éclat ne parvenant pas à enthousiasmer les investisseurs avant le très attendu rapport mensuel sur l'emploi vendredi: le Dow Jones avait cédé 0,03% à 15.440,23 points et le Nasdaq 0,50% à 4.011,55 points.

Les autorités américaines ont annoncé avant la séance que les inscriptions hebdomadaires au chômage étaient reparties à la baisse dans le pays la semaine dernière, marquant un recul de 5,7% par rapport à la semaine précédente.

Selon leur prévision médiane, les analystes s'attendaient à un fléchissement moins marqué de 3,7%.

En moyenne sur un mois, les nouvelles inscriptions au chômage ont elles légèrement augmenté à 334.000 contre 333.750 la semaine précédente.

Mais le renversement de tendance réconfortait les investisseurs à la veille de la publication du très attendu rapport mensuel sur l'emploi.

Les autorités ont par ailleurs annoncé que les gains de productivité aux Etats-Unis avaient décéléré au quatrième trimestre 2013, mais moins que prévu par les analystes.

Le déficit commercial américain est de son côté reparti à la hausse en décembre, marquant une forte progression de 12% par rapport à novembre.

Le marché digérait également l'annonce du maintien par la Banque centrale européenne de son taux directeur au niveau historiquement bas de 0,25%. "C'était attendu, même si le président (Mario) Draghi a répété lors de sa conférence de presse que la BCE se tenait prête à prendre de nouvelles mesures si c'était nécessaire", remarquait Patrick O'Hare de Briefing.com.

Le marché obligataire évoluait en baisse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 2,695% contre 2,667% mercredi soir et celui à 30 ans à 3,666% contre 3,653% à la précédente clôture.

jum/sl/rap

PLUS:hp