NOUVELLES

Un homme accusé d'avoir eu l'intention de tuer un ado noir en Floride

06/02/2014 05:41 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

JACKSONVILLE, États-Unis - Un homme de la Floride ayant ouvert le feu sur le véhicule d'un adolescent afro-africain à une station-service de Jacksonville avait l'intention de tuer le jeune homme même si ce dernier ne constituait pas une menace, ont affirmé les procureurs, jeudi, dans le cadre du procès pour meurtre du suspect.

Michael Dunn, âgé de 47 ans, est accusé d'avoir abattu Jordan Davis dans le stationnement d'un poste d'essence du nord de la Floride en novembre 2012.

D'après la police, une dispute a éclaté après que Dunn eut demandé à Jordan, dont le véhicule utilitaire sport était stationné à côté de la voiture du quadragénaire, de baisser le volume de sa radio. L'un des amis qui accompagnaient l'adolescent a obtempéré, mais ce dernier lui a ordonné de remonter le son.

L'accusé, qui détenait un permis de port d'armes, aurait alors sorti une arme de poing de 9 mm de son coffre à gants et tiré à plusieurs reprises sur le véhicule, atteignant le jeune conducteur originaire de Marietta, en Géorgie, au dos et à l'aine.

Le procureur John Guy a déclaré devant les jurés, jeudi, que Jordan Davis ne représentait pas une menace pour Michael Dunn, un ingénieur informatique de race blanche, et qu'aucune arme n'avait été retrouvée dans le véhicule de l'ado de 17 ans.

L'avocat de Michael Dunn, Cory Strolla, a pour sa part soutenu que son client s'était senti menacé et qu'il avait fait feu par légitime défense. Il a ajouté qu'en vertu de la loi floridienne, Dunn avait le droit de ne pas devenir une victime.

PLUS:pc