NOUVELLES

Un groupe de 18 Italiens détenus en Bolivie accusés d'escroquerie

06/02/2014 05:21 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Un groupe de 18 Italiens ont été arrêtés en Bolivie, accusés d'escroquerie pour avoir vendu des équipements industriels prétendument allemands, a annoncé jeudi une source judiciaire.

"Vingt personnes ont été arrêtés, 18 Italiens et deux citoyens boliviens" pour "avoir fait passer des produits contrefaits pour des produits d'origine", a indiqué le procureur Humberto Quispe à des journalistes.

Le directeur de la Force spéciale de lutte contre le crime(FELCC), Fernando Mercado, a précisé lors d'une conférence de presse que "ces personnes vendaient des contrefaçons électriques pour la construction" d'origine chinoise en les faisant passer pour des équipement allemands. "C'est une escroquerie", a-t-il dit.

Les ressortissants italiens devaient être présentés à un juge dans les prochaines heures pour qu'il décide de leur expulsion éventuelle. Le nombre des personnes victimes de cette escroquerie n'a pas été précisé par le procureur qui poursuit l'enquête.

rb/jac/jco/jb/gg/plh

PLUS:hp