NOUVELLES

Trois mois de prison pour avoir agressé un codétenu

06/02/2014 12:55 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Un détenu du Centre de détention de Québec a reconnu, jeudi au palais de justice, avoir pris à partie un présumé meurtrier en attente de subir son procès.

Mario Godbout, accusé du meurtre de sa femme, a été frappé à plusieurs reprises avec une boîte de conserve insérée dans un bas, en juin 2012.

L'un de ses agresseurs, François Peterson, a plaidé coupable à une accusation de voies de fait armée causant des lésions. Il a été condamné à trois mois de prison.

Peu après l'agression dont il a été victime, des agents correctionnels ont remarqué que Godbout arborait des blessures importantes au visage. Le détenu a cependant refusé de porter plainte, avant de se raviser plusieurs mois plus tard, à la date limite pour demander une indemnisation monétaire à l'IVAC, l'organisme qui indemnise les victimes d'actes criminels.

Mario Godbout est accusé du meurtre de sa conjointe, Josée Lauzon, survenu à Thetford Mines en 2011.

Un autre détenu qui aurait participé à l'agression, Fabrice Bastien, fait l'objet d'un mandat d'arrestation dans cette affaire. Il est sorti de prison depuis.

Le motif de l'agression n'a pas été précisé devant le tribunal

PLUS:rc