NOUVELLES

Syrie: les "barils d'explosifs" sur Alep ont fait près de 250 morts en 5 jours (ONG)

06/02/2014 06:27 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Les "barils d'explosifs" largués par l'aviation syrienne sur les quartiers d'Alep (nord) ont fait près de 250 morts, dont 73 enfants, en cinq jours, a indiqué jeudi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon cette ONG, ces barils chargés de TNT ont fait également des centaines de blessés de samedi à mercredi et provoqué l'exode de plusieurs milliers de personnes des quartiers est de l'ex-capitale économique de Syrie, les plus touchés par les raids.

Parmi les victimes figurent également 24 femmes et au moins 11 combattants rebelles, précise l'OSDH.

Les secteurs rebelles d'Alep sont la cible depuis la mi-décembre de raids aériens qui ont fait plusieurs centaines de morts, l'armée cherchant à rependre ces quartiers tenus par les rebelles depuis fin 2012.

Parallèlement, les troupes gouvernementales, qui contrôlent les quartiers ouest, avancent sur le sol vers les quartiers est ainsi que les secteurs nord de cette deuxième ville de Syrie.

"Près de 30% de ceux qui tombés en martyrs en raison de ces ignobles barils d'explosifs sont des enfants de moins 18 ans", rappelle l'OSDH.

"Leur seul crime, c'est d'avoir voulu rester chez eux et d'avoir refusé cette campagne visant à les chasser de leurs maisons", déplore l'ONG qui appelle la communauté internationale à agir urgemment.

Plus de 136.000 personnes sont mortes et plusieurs millions ont fui le pays ou leur foyer en près de trois ans de conflit.

bur-ram/vl

PLUS:hp