NOUVELLES

Stephen Harper rencontre les gens d'affaires

06/02/2014 01:34 EST | Actualisé 07/04/2014 05:12 EDT

Le premier ministre Stephen Harper a visité Québec, jeudi, sans toutefois faire d'annonce. À quelques jours du dépôt du budget fédéral, le premier ministre a notamment rencontré les gens d'affaires.

Il a participé à une discussion jeudi midi au Centre des congrès de Québec devant les membres de la Chambre de commerce et d'industrie de Québec. Stephen Harper a rappelé les priorités du gouvernement conservateur, notamment la création d'emploi.

Devant un auditoire conquis à l'avance, Stephen Harper a aussi parlé de l'importance d'être proactif en matière d'immigration pour contrer la pénurie de main-d'oeuvre qualifiée. 

« Nous voulons un système où les employeurs vont nous informer de leurs besoins et nous ferons les choses vite pour immédiatement recruter les immigrants nécessaires », a affirmé le premier ministre.

Carl Viel de Québec International salue les intentions du gouvernement fédéral. Le problème de recrutement de main-d'oeuvre préoccupe les gens d'affaires de la région de Québec.

« Un des éléments qui est bien, c'est de voir qu'il y a une reconnaissance par rapport à la problématique reliée à l'emploi, à l'attraction de talents, de main-d'oeuvre spécialisée. Donc, de voir que ça demeure une priorité pour le gouvernement, je pense que c'est important dans la région sachant notre faible taux de chômage », mentionne M. Viel.

Questionné sur l'état des infrastructures, le premier ministre a prononcé quelques mots sur le pont de Québec.

« Notre entente avec le CN donne des responsabilités au CN pour certains services et le maintien du pont », a-t-il simplement dit.

Plus tôt jeudi, Stephen Harper s'est rendu sur le site du Carnaval sur les plaines d'Abraham en compagnie du maire de Québec, Régis Labeaume. Ce dernier en a profité pour lui demander de lui dédicacer son livre sur l'histoire du hockey.

Il s'agit de la cinquième visite de Stephen Harper à Québec en un an, et de sa première en 2014.

Stephen Harper avait effectué une visite semblable à Montréal en novembre. Il y avait été accueilli par des dizaines de manifestants anticapitalistes.

PLUS:rc