NOUVELLES

Sept présumés migrants qui tentaient de gagner l'Espagne se noient au Maroc

06/02/2014 06:55 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

RABAT, Maroc - Sept personnes qui tentaient apparemment de rejoindre le territoire de Ceuta, une enclave espagnole située dans le nord du Maroc, se sont noyées jeudi en voulant éviter les gardes-frontières.

Le ministère espagnol de l'Intérieur a expliqué qu'environ 250 personnes avaient tenté, à l'aube, d'entrer dans l'enclave de Ceuta. Plusieurs se sont lancées à l'eau pour tenter de contourner la clôture de sécurité.

Les gardes marocains ont intercepté 150 personnes, tandis que les secouristes ont repêché les corps des sept victimes, dont une femme. Treize autres personnes ont été envoyées dans un hôpital de la région.

L'Association marocaine pour les droits de la personne cite des témoins selon qui les gardes espagnols ont utilisé des gaz lacrymogènes pour refouler les migrants, avant que les gardes marocains n'interviennent à coups de matraque.

Puisque la côte méditerranéenne du Maroc comprend deux enclaves espagnoles, le Maroc est une destination prisée par les migrants venus d'ailleurs en Afrique dans l'espoir de pouvoir gagner le continent européen. Environ 25 000 d'entre eux séjourneraient présentement dans le royaume.

Chaque mois, des centaines de désespérés tentent d'atteindre Ceuta, une municipalité de quelque 80 000 habitants.

PLUS:pc