NOUVELLES

Nouvel outil web pour les hommes en détresse

06/02/2014 01:46 EST | Actualisé 07/04/2014 05:12 EDT

Lorsqu'ils ont besoin d'aide, les hommes sont généralement plus réticents à aller la chercher. Plusieurs ont du mal à faire le premier pas. C'est d'ailleurs pour faciliter ce premier pas, que le Centre de prévention du suicide de Québec à développer le site Internet Allume.org.

Le nouvel outil s'adresse aux 35 à 49 ans, le groupe le plus touché par le suicide au Québec. Il a été conçu de sorte à soutenir et guider les hommes en détresse dans leur recherche d'aide.

Le site propose notamment des questionnaires d'auto-évaluation, quelques pistes de solutions et des références en ressources d'aide.

Jacques était en couple depuis 15 ans, lorsque la mère de son fil lui a annoncé, alors qu'il ne s'y attendait pas du tout, qu'elle souhaitait divorcer. Il a sombré dans la dépression, mais était terrifié à l'idée d'aller chercher de l'aide. Il estime qu'il aurait bénéficié du site Internet, qui, dit-il, lui aurait évité de procéder à tâtons et de faire des démarches, à la fois, inutiles et douloureuses pour obtenir de l'aide.

« C'est déjà dur pour un gars d'aller demander de l'aide. Si j'avais eu ce site-là, il y a six ans, j'aurais pris beaucoup moins de temps pour aller chercher de l'aide. Comme j'ai eu des idées noires et que j'ai passé proche de passer à l'acte, cela aurait pu désamorcer avant », avance-t-il.

Même son de cloche chez Dany Chrétien. L'homme de 41 ans a toujours eu de la difficulté à contrôler sa violence envers lui-même et les autres. C'est une thérapie qui lui a permis de prendre conscience du travail qu'il avait à faire et de l'aide qu'il devait solliciter.

Selon lui, le site Allume.org peut contribuer à sauver des vies. « Le premier onglet Dérapage, c'est lui qui vient me chercher en partant, parce que c'est vraiment la situation que je vivais », note-t-il.

Une centaine de personnes se sont enlevé la vie dans la région de Québec en 2010, un peu plus de 1000 dans la province.

PLUS:rc