NOUVELLES

Le bénéfice de l'éditeur du New York Times culbute, mais surpasse les attentes

06/02/2014 05:35 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - L'éditeur du New York Times a affiché jeudi un bénéfice du quatrième trimestre en baisse de 63 pour cent, une comparaison minée par le fait que le trimestre de l'année précédente comprenait un important gain exceptionnel et une semaine de plus de revenus. Le résultat du plus récent trimestre surpasse en fait les prévisions des analystes de Wall Street.

The New York Times Company a réalisé un bénéfice de 65,5 millions $ US, soit 41 cents US par action, pour le dernier trimestre de 2013. Il avait engrangé un bénéfice de 178,1 millions $ US, ou 1,15 $ US par action, au même trimestre en 2012.

Les résultats du plus récent trimestre comprennent des charges exceptionnelles totalisant 4,3 millions $ US, tandis que ceux de l'année précédente profitaient d'un gain non récurrent de 102,4 millions $ US, soit 66 cents US par action, lié à la vente de la participation de l'éditeur dans le moteur de recherche d'emplois Indeed.com. Ce gain avait été partiellement contrebalancé par des charges non récurrentes de 32,7 millions $ US.

En excluant les éléments exceptionnels, la New York Times Company a réalisé un bénéfice ajusté des activités poursuivies de 96,6 millions $ US, soit 26 cents US par action, pour son quatrième trimestre, ce qui se compare à un bénéfice ajusté de 110 millions $ US, ou 31 cents US par action, à la même période un an plus tôt.

Les revenus ont diminué de cinq pour cent à 443,9 millions $ US, contre 468,1 millions $ US un an plus tôt. Mais en excluant la semaine supplémentaire du trimestre précédent, les revenus ont grimpé d'environ 0,4 pour cent.

Les analystes s'attendaient en moyenne à un bénéfice de 16 cents US par action et à des revenus de 441,2 millions $ US, d'après FactSet.

Les revenus du tirage ont cédé quatre pour cent à 207,7 millions $ US, mais en excluant la semaine supplémentaire de 2012, ils ont avancé de trois pour cent à 202,2 millions $ US, stimulés par une augmentation des abonnements en ligne et des hausses de prix pour la livraison à domicile des versions imprimées.

Les revenus publicitaires ont reculé de six pour cent à 212,1 millions $ US, soit six pour cent, mais en ignorant la semaine supplémentaire, leur recul est d'un pour cent.

Le nombre d'abonnés payants pour ses offres exclusivement numériques totalisait 760 000 à la fin du trimestre, ce qui représente une croissance de 19 pour cent par rapport à un an plus tôt.

Les revenus de ces clients ont progressé de 14 pour cent à 39,1 millions $ US.

PLUS:pc