NOUVELLES

Le batteur qui accompagne Stephen Harper accusé d'agression sexuelle

06/02/2014 03:09 EST | Actualisé 07/04/2014 05:12 EDT

Un enseignant d'Ottawa qui joue de la batterie dans le groupe qui accompagne de temps à autre le premier ministre Stephen Harper fait face à plusieurs chefs d'accusation pour des crimes à caractère sexuel qui impliqueraient deux jeunes filles mineures, a indiqué jeudi la police d'Ottawa.

Phillip Nolan, un enseignant à l'école publique Avalon, dans le quartier Orléans d'Ottawa, a été accusé relativement à des incidents qui seraient survenus de 1998 à 2000 dans le cadre de ses fonctions.

L'homme de 43 ans fait face à cinq chefs d'agression sexuelle, cinq chefs de contacts sexuels et cinq autres d'exploitation sexuelle envers une personne mineure.

La police a amorcé son enquête en novembre dernier à la suite d'une plainte de la part d'une présumée victime contre l'enseignant de 7e et de 8e année.

La police d'Ottawa croit que le suspect pourrait avoir fait d'autres victimes.

Un porte-parole de M. Harper a déclaré que le cabinet du premier ministre est « sous le choc et ébranlé » par ces accusations, et qu'il n'était pas au courant de ces allégations.

Réaction du conseil scolaire

De son côté, le conseil scolaire Ottawa-Carleton (OCDSB) a confirmé dans un communiqué de presse que Phillip Nolan avait été assigné à des tâches administratives, à la suite de l'enquête policière.

Le dépôt d'accusation a mené à sa suspension.

La directrice d'OCDSB, Jennifer Adams, parle d'une « situation extrêmement difficile ». Elle souligne que de l'aide est disponible pour accompagner les élèves et les parents qui en ressentent le besoin.

PLUS:rc