NOUVELLES

La France détruit publiquement trois tonnes d'ivoire

06/02/2014 10:09 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

PARIS - Plus de trois tonnes d'ivoire saisies par les douaniers français ont été détruites en public, jeudi, à Paris.

L'ivoire avait été confisqué au cours des deux dernières décennies. Il s'agit de la première destruction du genre organisée en Europe. Les environnementalistes espèrent que l'événement enverra un message clair aux braconniers.

Les États-Unis, le Gabon et la Chine — le plus important marché mondial pour l'ivoire — ont récemment adopté des mesures similaires.

Environ 22 000 éléphants africains ont été tués pour leurs défenses en 2012, selon une étude publiée par les organismes CITES, TRAFFIC International et SSC African Elephant Specialist Group.

L'ivoire vaut actuellement 2200 $ US le kilo sur le marché noir, un prix qui a plus que doublé depuis un an, a indiqué une représentante du Fonds mondial pour la nature (WWF).

Cette représentante appuie la destruction de l'ivoire saisi, mais prévient qu'il faudra faire beaucoup plus pour lutter efficacement contre la demande, qui a connu une forte croissance depuis 2009.

D'autres experts préviennent que la destruction des défenses confisquées ne fait que gonfler davantage les prix en étranglant l'offre.

PLUS:pc