NOUVELLES

JO-2014: des gays dans la délégation américaine, "contre la discrimination" (Obama)

06/02/2014 07:55 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Barack Obama a expliqué jeudi qu'il avait nommé des athlètes homosexuels comme membres de la délégation américaine assistant à la cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Sotchi pour montrer que les Etats-Unis refusaient de "se plier à la discrimination".

Ces déclarations, faites lors d'une interview sur NBC qui devait être diffusée jeudi à la veille de l'ouverture des Jeux, interviennent après des propos du vice-Premier ministre russe Dmitri Kozak qui a mis en garde les athlètes et spectateurs contre la "propagande" homosexuelle devant mineurs aux JO.

Un texte de loi russe interdisant la "propagande" de l'homosexualité devant mineurs continue par ailleurs de provoquer des critiques à travers le monde.

Barack Obama a, lui, choisi la hockeyeuse Caitlin Cahow et l'ancien champion de patinage artistique Brian Boitano, deux athlètes qui ont récemment annoncé leur homosexualité, pour faire partie de la délégation américaine lors de la cérémonie d'ouverture.

Par ce geste, a dit le président américain, "il est évident que nous voulons clairement montrer que nous ne nous plions pas à la discrimination, et cela comprend la discrimination des personnes sur la base de leur orientation sexuelle".

"L'une des choses les plus merveilleuses dans les jeux Olympiques, c'est que vous êtes jugé sur votre mérite, sur vos performances, peu importe d'où vous venez, votre apparence, la personne que vous aimez et je pense que tout cela adhère à l'esprit des Jeux", a-t-il poursuivi.

Une autre athlète, l'ancienne championne de tennis et militante de la cause homosexuelle Billie Jean King, devait elle aussi faire partie de la délégation officielle, mais elle a renoncé pour raisons familiales.

Alors que Washington et Moscou sont actuellement en froid dans de nombreux volets de leurs relations bilatérales, aucun membre du cabinet ministériel de M. Obama en exercice ne fera le déplacement à Sotchi. Lors de la précédente édition des jeux Olympiques d'hiver, à Vancouver (Canada) en 2010, le vice-président Joe Biden avait été dépêché sur place.

col/gde/sam

PLUS:hp