NOUVELLES

Israël: des juifs ultra-orthodoxes manifestent contre la conscription

06/02/2014 04:00 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

JÉRUSALEM - Des milliers de juifs ultra-orthodoxes ont bloqué des autoroutes et se sont battus avec les forces de sécurité en Israël, jeudi, afin de protester contre le projet du gouvernement de leur imposer le service militaire obligatoire.

Les manifestations, qui se sont déroulées simultanément à plusieurs endroits à travers le pays, ont causé de gros embouteillages, a indiqué le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

À Jérusalem, quelque 400 contestataires ont tenté d'obstruer l'entrée de la ville, mais ont été dispersés à l'aide de canons à eau. Quinze personnes ont été arrêtées.

À Ashdod, dans le sud de l'État hébreu, les manifestants ont lancé des roches aux policiers, en blessant deux. Selon M. Rosenfeld, les autorités ont procédé à huit arrestations.

Une importante autoroute du centre d'Israël a également été occupée par environ 2000 protestataires. Des agents à cheval ont utilisé des bâtons et des grenades assourdissantes pour chasser la foule.

Ce soulèvement fait suite à un jugement de la Cour suprême rendu cette semaine qui ordonne de mettre fin au financement des séminaires ultra-orthodoxes dont les étudiants esquivent la conscription.

La décision du ministre israélien des Finances, Yair Lapid, de retenir les fonds a suscité la colère des leaders de la communauté ultra-orthodoxe.

Depuis des années, les juifs ultra-orthodoxes sont exemptés du service militaire, qui est par ailleurs obligatoire pour les juifs séculiers. Cet arrangement a causé bien du ressentiment au sein de la majorité laïque et a été l'un des enjeux des élections de l'an dernier.

Le nouveau système de conscription, qui réduirait progressivement le nombre d'exemptions et exigerait que tous les Israéliens fassent leur service militaire, doit être approuvé par le Parlement.

PLUS:pc