NOUVELLES

France: une photo de "quenelles" dans les ruines d'Oradour postée sur le site de Dieudonné

06/02/2014 03:04 EST | Actualisé 08/04/2014 05:12 EDT

Une enquête a été ouverte après la découverte d'une photo sur le site internet du polémiste Dieudonné montrant deux hommes faisant le geste controversé de la "quenelle" dans les ruines du village d'Oradour-sur-Glane, symbole de la barbarie nazie en France, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Le cliché, dont la date est inconnue, montre deux jeunes hommes, visages découverts, effectuant chacun une "quenelle", geste controversé considéré comme antisémite, dans les ruines de l'église où, le 10 juin 1944, des soldats de la Panzerdivision SS Das Reich ont massacré 450 femmes et enfants.

Au total, les SS ont tué ce jour-là 642 personnes. Il s'agit du pire massacre perpétré en France par les troupes hitlériennes.

Jeudi soir, la photo était consultable sur le site de Dieudonné M'bala M'bala -- où plusieurs pages proposent des photos de "quenelles" d'internautes, visages masqués ou découverts.

La "quenelle" - un bras tendu vers le bas, l'autre bras replié touchant l'épaule -, popularisée par Dieudonné et devenue le signe de ralliement de ses fans, peut être interprétée comme un salut nazi inversé ou comme un geste antisémite, selon le contexte où il est exécuté.

Dieudonné, comique devenu polémiste et dont un spectacle a été récemment interdit en France en raison de sa tonalité antisémite, a été plusieurs fois condamné par la justice française pour injures raciales.

Le tribunal correctionnel de Paris rend vendredi un nouveau jugement pour des propos tenus dans une vidéo diffusée sur internet en avril 2010.

Dieudonné a été interdit lundi d'entrée au Royaume-Uni, une mesure administrative rarissime prise par les autorités britanniques alors que le polémiste avait apporté son soutien au footballeur français Nicolas Anelka, auteur d'une "quenelle" pendant un match.

cor-dsa/pfe/nou/plh

PLUS:hp